23/02/15 - Actualité agricole
L’agriculture, une solution au changement climatique
L’agriculture a son rôle à jouer dans la lutte contre le changement climatique. C’est le message du forum international « Agriculture et changement climatique » qui s’est tenu le 20 février à Paris, en ouverture du Salon international de l’Agriculture organisé par la FNSEA et le CENECA. L’agriculture, la forêt, les sols et l’usage des terres, que le Giec nomme « le secteur des terres » contribue pour 24 % aux émissions mondiales de GES.
03/03/15 - Actualité sucrière
Succès pour le stand du sucre au Salon de l’Agriculture
A l’occasion du Salon International de l’Agriculture 2015 qui a accueilli 691 058 visiteurs, le stand « Avec le sucre, vous êtes dans le vrai », mis en place par le Centre d’Etudes et de Documentation du Sucre (Cedus), a connu un grand succès auprès des visiteurs, qui on été environ 45 000 à se rendre sur cet espace installé dans le cadre de l’Odyssée végétale.
16/01/15 - Actualité betteravière
Mission ministérielle sur l’après quota sucre
Stéphane Le Foll a lancé le 16 janvier 2015 la mission ministérielle d’accompagnement de la filière sucrière et de réflexion sur les perspectives du secteur après la fin des quotas.
Le ministre s’y était engagé devant les betteraviers réunis lors de l’assemblée générale de la CGB le 9 décembre dernier. Cette mission sera pilotée par Thierry Berlizot, membre du conseil général de l’agriculture, de l’alimentation et des espaces ruraux, et Serge Lhermitte, délégué ministériel pour les industries agro-alimentaires.
02/03/15 - Actualité biocarburants
Des avancées positives pour les biocarburants à Paris et à Bruxelles
Les débats reprennent autour des biocarburants. En France, le Sénat a examiné la loi sur la transition énergétique et la croissance verte. Il en ressort un texte faisant état de deux avancées significatives pour les biocarburants. D’une part, les débats ont débouché sur l’inscription dans le texte de loi d’un sous-objectif de 15 % d’énergies renouvelables dans les transports à l’horizon 2030, qui vient compléter l’objectif plus général de 32 % d’énergies renouvelables dans le mix énergétique français à cet horizon.