19/03/15 - Actualité sucrière
Cristal Union a les moyens de ses ambitions
L’assemblée générale du 17 mars dernier à Reims a été l’occasion d’exposer la stratégie du groupe coopératif qui s’appuie sur une croissance interne et des partenariats stratégiques, comme avec le Groupe American Sugar Refining (ASR), leader mondial du raffinage. Cristal Union souhaite tout d’abord augmenter sa production de sucre en France. Les planteurs sont prêts à augmenter de 20 % les surfaces emblavées, ce qui hisserait le groupe en troisième position au niveau de l'Europe en transformant 16 Mt de betteraves, contre 14 Mt actuellement.
01/04/15 - Actualité betteravière
Les semis des betteraves groupés sur 15 jours
La betterave prend un bon départ avec des semis précoces et groupés, une préparation des terres meilleure que l’année dernière et une bonne réserve hydrique dans les sols. Une période de temps sec début mars a permis aux planteurs de semer la majorité des betteraves françaises en seulement 15 jours. 2015 est la première année où plus de 90 % des surfaces ont été ensemencées avant le 25 mars. La date de réalisation de 50 % des semis ressort au 17 mars, donc en avance de 5 jours par rapport à la moyenne des 5 dernières années.
02/04/15 - Actualité agricole
69e congrès à Saint-Etienne : La FNSEA réclame du pragmatisme
Lors du congrès de la FNSEA qui s’est déroulé du 24 au 26 mars à Saint-Etienne, la FNSEA a exprimé son mécontentement sur la façon dont le ministre de l’Agriculture a géré le dossier de la PAC, « il y a eu un manque total d’anticipation de sa part, a souligné le président de la FNSEA. Les règlements communautaires sont votés depuis deux ans, les déclinaisons nationales depuis 18 mois, et à la veille des déclarations PAC, on découvre les impasses ! ». La FNSEA en a appelé au Premier ministre pour tenter de débloquer de nombreux dossiers et elle lui a demandé que la France arrête de faire de la surenchère.
03/04/15 - Actualité agricole
Assurance récolte : Les filières grandes cultures ont la volonté de créer un cinquième bloc dans le contrat socle
La question de la sécurisation du revenu des exploitations agricoles a été au cœur des thématiques abordées lors du congrès de la FNSEA de Saint-Etienne, via notamment l’assurance climatique qui va être réformée. « Le principe est de créer un contrat socle avec un système d’assurance volontaire, mais par bloc de productions, a expliqué Joël Limouzin, vice-président de la FNSEA, en charge du dossier. Nous en avons défini quatre : les grandes cultures, l’arboriculture, la viticulture et les prairies. »