13/03/14 - Actualité betteravière
Antoine Declercq élu président du Syndicat Betteravier des Planteurs de Betteraves de la Seine-Maritime
A l’issue de la réunion de groupement du 14 février dernier à Bretteville du Grand Caux, Marcel Quesnel avait annoncé qu’il ne renouvelait pas son mandat au sein du Syndicat Betteravier et profitait du moment pour remercier l’ensemble des planteurs de l’avoir soutenu ces dix dernières années à la Présidence du SPB 76.
Le Conseil d’Administration du SPB s’est réuni Mardi 11 mars 2014 et a élu Antoine Declercq, nouveau président du Syndicat Betteravier.
02/04/14 - Actualité agricole
Stéphane Le Foll ministre de l’Agriculture et porte-parole du gouvernement
Dans le nouveau gouvernement du Premier ministre, Manuel Valls, dont la composition a été annoncé le 4 avril, Stéphane Le Foll reste ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt mais sera aussi porte-parole du gouvernement. Dans les ministères sensibles pour l’agriculture, on relèvera la nomination de Ségolène Royal comme ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie (un poste qu’ont refusé les Verts) tandis que Bercy se partage entre Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics et Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique.
02/04/14 - Actualité betteravière
Les semis de betteraves pratiquement terminés
Les semis de betteraves étaient réalisés à 97,6 % le 2 avril. Il restait encore 22 % des surfaces à semer en Seine-Maritime, où la priorité a été donnée aux lins. Les semis ont donc été rapides et précoces. Pour mémoire, il n’y avait que la moitié des surfaces françaises semées l’année dernière à la même date.
Les semis ont débuté le 7 mars en Limagnes sur un sol sec. Ils ont démarré timidement vers le 10 mars ailleurs, notamment en raison de sols encore humides en profondeur. Les travaux se sont ensuite accélérés à partir 12 mars et 50 % des surfaces avaient été semées le 18 mars.
25/03/14 - Actualité agricole
Le Conseil des ministres adopte le projet de loi biodiversité
Le Conseil des ministres réuni le 26 mars a adopté le projet de loi biodiversité présenté par le ministre de l'Ecologie. C’est la première des 3 grandes lois sur l’environnement avant celle sur le code minier et la transition énergétique. « La nature ne serait être l’éternelle bénévole de l’humanité et doit être payée de retour », a déclaré Philippe Martin en conférence de presse. La biodiversité est une source d’innovation et représente une valeur potentielle importante à préserver, selon le ministre. Concernant les mesures foncières qui pourraient être prises pour protéger la biodiversité : « Actuellement, c'est tout ou rien.