Actualités

Actualité sucrière

Le 05/03/2014

Plus de surfaces de betteraves et de flexibilité pour Cristal Union

Le groupe sucrier coopératif Cristal Union, qui a tenu son assemblée générale le 4 mars à Reims, a annoncé des investissements de 150 M€ durant les 3 prochaines années dont une part importante sera dédiée aux économies d’énergie, un coût central dans l’activité des sucreries. «Flexibilité» sera par ailleurs le maître mot pour moderniser l’outil industriel, tandis que planteurs et agriculteurs sont appelés à augmenter les surfaces de 15%, soit «15 à 20 000 ha de plus dans les 3 à 5 ans», a indiqué Olivier de Bohan, président du groupe.

Généralisation de la simplification des réceptions de betteraves, incitation à augmenter la richesse en sucre des betteraves, adaptation du système tare terre, développement de la production de betteraves et économies d’énergie constituent les paramètres de cette nouvelle quête de compétitivité par Cristal Union.
 
149 M€ ont par ailleurs été redistribués en 2013 aux coopérateurs de Cristal Union sous forme de ristournes, compléments de prix divers et intérêts aux parts (contre 56 M€ en 2011 et 130 M€ en 2012).

Les résultats de l’exercice 2012-2013, «exceptionnels» selon le directeur général, ont affiché un chiffre d’affaires consolidé de 2 Mrd€, soit en hausse de 11%, dont 64% proviennent du sucre et un résultat net de 216 M€ (soit 12,5% du CA). La dette nette de Cristal Union s’élève à 426 M€ tandis que sa capacité d’autofinancement est de 307 M€.
 
Le périmètre du groupe a augmenté suite à la fusion avec la sucrerie de Bourdon et les 3 000 planteurs de plus (dont 90% ont choisi de devenir coopérateurs) suite à l’acquisition du Groupe Vermandoise.




Source: Le Betteravier Français