Actualités

Actualité sucrière

Le 31/03/2015

Accord ALENA : les USA ont obtenu un contingent d’importation de sucre mexicain

Les USA, le Mexique et le Canada sont liés par l’accord de libre-échange Nord-Américain, dit ALENA (ou NAFTA en Anglais), signé en 1994 et qui a libéralisé les échanges de sucre au 1er janvier 2008. Au sein même de cet accord de libre-échange, les USA ont obtenu de l’Etat mexicain l’instauration d’un contingent d’importation accompagné d’un prix minimum. Comment est-ce possible ? Depuis 2008, les importations américaines de sucre en provenance du Mexique se sont accrues considérablement, jusqu’à dépasser les 1,9 Mt sur les campagnes 2012-13 et 2013-14. La filière sucrière mexicaine, très atomisée bénéficie en fait d’un fort soutien public.
Le 31 mars 2014, une plainte avait été déposée par l’American sugar alliance (ASA) auprès des autorités américaines, accusant le Mexique d’exporter son sucre à un prix qui relève du dumping. En août 2014, le Department of Commerce (DOC) américain a alors déterminé les niveaux de droits applicables si la plainte était jugée recevable par le gouvernement. Ceux-ci varient de 3 à 17 cts/lb selon les sociétés sucrières. Dès septembre 2014, les exportations de sucre mexicain vers les USA ont été divisées par 3, et sur les trois premiers mois de la campagne 2014-15, les échanges sont quasiment stoppés. Le 19 décembre dernier, sans attendre que les autorités américaines statuent, les parties prenantes sont arrivées à un accord visant à suspendre la plainte, avec les points suivants : l’administration américaine calculera tous les ans un contingent d’importation. Sur l’ensemble des sucres envoyés du Mexique aux USA, la proportion de sucre raffiné ne pourra pas dépasser 53%. Enfin, un prix minimum, départ usine mexicaine, est fixé à 26 cts/lb (environ 570 $/t) pour le sucre raffiné, et à 22,25 cts/lb (environ 490$/t) pour le sucre roux.


Source: Le Betteravier français