Actualités

Actualité agricole

Le 03/07/2015

Les céréaliers bien informés sur le plan protéines

La campagne 2014-2015 a été marquée par l’entrée en vigueur de la première phase de l’accord interprofessionnel sur le plan protéines du blé tendre, qui a pour objectif de répondre aux besoins des marchés locaux et internationaux en incitant les producteurs à atteindre un « objectif collectif » de teneur en protéines d’au moins 11,5 % en moyenne nationale. Le taux de protéines est désormais obligatoirement pris en compte dans les contrats entre les collecteurs et leurs clients. La seconde phase débute le 1er juillet 2015 avec l’obligation de proposer aux agriculteurs un barème de prix en fonction du taux de protéines et de leur communiquer la teneur en protéines des lots livrés.
L’interprofession Intercéréales et FranceAgriMer Niveau on réalisé une enquête sur le niveau d’information des céréaliers sur le « Plan protéines blé tendre » (ADquation, 2015), du 27 mai au 5 juin 2015 auprès de 501 céréaliers. 88% des céréaliers déclarent savoir que la teneur en protéines est un critère de réception de la récolte de blé tendre à partir de 2015 chez leurs organismes collecteurs. 46 % des producteurs affirment y avoir recours, soit personnellement (13 %), soit par l’intermédiaire de leur technicien (33 %). 43% des producteurs déclarent avoir modifié la fertilisation azotée de leur blés tendres par rapport à 2013/14 dans le but d’augmenter la teneur en protéines. La zone la plus mobilisée est le Nord-Ouest (51 %).


Source: Le Betteravier français