Actualités

Actualité agricole

Le 11/06/2015

Les multiplicateurs de semences veulent rester au top

Alors qu’elle fête ses 60 ans, la FNAMS (fédération nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences) a voulu faire rayonner l’excellence des multiplicateurs de semences français, lors de son congrès le 10 juin dernier. Ils ont rappelé que la France est le premier producteur européen et le premier pays exportateur mondial sur 145 pays. « Nous avons 17 sélectionneurs étrangers qui viennent faire produire en France », insiste Jean-Noel Dhennin, président de la FNAMS, qui met en avant le cadre réglementaire qui sécurise les productions. En effet, des contrats de multiplication dans des semences potagères sont un temps partis dans des pays à plus faibles coûts de main-d’oeuvre, mais des obtenteurs se sont aperçus qu’une partie de leur génétique avait été piratée.
En France les multiplicateurs livrent l’intégralité de la récolte. La FNAMS insiste sur la qualité de la semence. Mais pour préserver cette qualité (absence d’adventices, d’impuretés ou de maladies), les multiplicateurs ont besoin de protéger leurs cultures. « Nous sommes vigilants sur la mise en place du Plan Ecophyto 2 pour que nos cultures, qui peuvent représenter seulement quelques dizaines d’hectares, en France soient bien prises en compte », insiste le président de la FNAMS.


Source: Le Betteravier français