Actualités

Actualité agricole

Rechercher une actualités
150 actualité(s) trouvé(s)
03/07/2014
Xavier Beulin redoute la rentrée d’automne
Le président de la FNSEA «redoute les conditions dans lesquelles devrait se dérouler la rentrée d’automne», a-t-il confié à des journalistes, le 2 juillet à Paris. Les agriculteurs vont découvrir la baisse des aides PAC, les prix de la plupart des productions seront à la baisse, 1/3 du territoire français est en situation climatique difficile et la directive nitrates «prendra une nouvelle tournure», plusieurs milliers de communes se trouvant alors en zones vulnérables tandis que le plan nitrates sera durci, a expliqué le président de la FNSEA.
13/06/2014
Plants de ferme de pommes de terre - Déclarer les surfaces avant le 30 juin
Pour la première fois cette année, les producteurs de pommes de terre qui utilisent des plants de ferme doivent déclarer leurs surfaces aux SRAL et à la SICASOV. Ces nouvelles obligations réglementaires, qui portent sur les aspects « droits d’obtenteurs » et « sanitaire », font suite à la signature de l’accord interprofessionnel sur l’utilisation de plants de ferme le 19 mars dernier. Pour 2014, compte tenu de la signature tardive de cet accord, la date de déclaration des droits d’obtenteurs à la SICASOV (www.sicasov.com <http://www.sicasov.com> ) a été reportée au 30 juin 2014 (au lieu du 31 mai). Sur l’aspect sanitaire, les parcelles emblavées en 2014 avec du plant de ferme devront faire l’objet d’une déclaration au SRAL de la région.
12/06/2014
Le lin n’est pas une plante exotique
Selon le 1er Baromètre Européen du Lin 2014 BVA pour CELC (Confédération Européenne du Lin et du Chanvre), 8 Européens sur 10 ne connaissent pas l’origine du lin. La majorité des 1 000 personnes interrogées en France, Belgique, Italie et Royaume-Uni pense donc que le lin est une plante exotique. Plus précisément, pour 57% des interviewés le lin est cultivé au-delà des frontières européennes, 19% n’en connaissent tout simplement pas l’origine.
26/05/2014
Nuit Verte : L’agriculture valorise la biodiversité
Les agriculteurs des 12 départements du Nord Bassin Parisien ont lancé une grande opération de séduction auprès des parisiens les 23 et 24 mai dans les jardins du Trocadéro. Avec la Tour Eiffel et en toile de fond, la 2ème édition de La Nuit Verte a voulu casser les clichés qui collent encore à la peau des exploitations de grandes cultures. « Face aux idées reçues, à la méconnaissance, nous devons continuer à donner une image plus juste d’une agriculture moderne et responsable », explique Luc Smessaert, président de la fédération régionale Nord Bassin Parisien.
19/05/2014
Bruno Desprez, élu nouveau président du Pôle Nutrition Santé Longévité
Le directeur général du semencier Florimond Desprez vient d’être élu président du Pôle Nutrition Santé Longévité basé dans le Nord. Il remplace Marc Roquette qui cède sa place après 6 années à la tête du Pôle. Avec 195 projets labellisés et un budget total de 361 M€, le Pôle de compétitivité labellisé par le gouvernement français travaille sur deux domaines d’action stratégiques : • des solutions préventives, diagnostiques et thérapeutiques liées aux pathologies de civilisation, • la protection de la santé et du bien être via une alimentation 
sûre, saine et durable.
02/04/2014
Stéphane Le Foll ministre de l’Agriculture et porte-parole du gouvernement
Dans le nouveau gouvernement du Premier ministre, Manuel Valls, dont la composition a été annoncé le 4 avril, Stéphane Le Foll reste ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt mais sera aussi porte-parole du gouvernement. Dans les ministères sensibles pour l’agriculture, on relèvera la nomination de Ségolène Royal comme ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie (un poste qu’ont refusé les Verts) tandis que Bercy se partage entre Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics et Arnaud Montebourg, ministre de l’Economie, du Redressement productif et du Numérique.
25/03/2014
Le Conseil des ministres adopte le projet de loi biodiversité
Le Conseil des ministres réuni le 26 mars a adopté le projet de loi biodiversité présenté par le ministre de l'Ecologie. C’est la première des 3 grandes lois sur l’environnement avant celle sur le code minier et la transition énergétique. « La nature ne serait être l’éternelle bénévole de l’humanité et doit être payée de retour », a déclaré Philippe Martin en conférence de presse. La biodiversité est une source d’innovation et représente une valeur potentielle importante à préserver, selon le ministre. Concernant les mesures foncières qui pourraient être prises pour protéger la biodiversité : « Actuellement, c'est tout ou rien.
20/03/2014
Accord sur le plant de ferme de pomme de terre

Après plusieurs mois de discussions, notamment entre les créateurs de nouvelles variétés et les utilisateurs, l’ensemble des organisations professionnelles du secteur plants de pomme de terre a signé, le 19 mars, un accord interprofessionnel sur l’utilisation de plants de ferme pour les variétés protégées par un certificat d’obtention végétale français. Cet accord interprofessionnel a deux objectifs principaux : renforcer les moyens financiers consacrés à l’obtention végétale et maintenir la qualité sanitaire du territoire dans le cadre de la production des plants de ferme.

12/03/2014
Arnaud Delacour élu président de l’UNPT
Le mardi 11 mars 2014, Arnaud Delacour, producteur de pommes de terre dans l’Aisne, a été élu président de l’Union Nationale des Producteurs de pommes de terre.
Agé de 52 ans, Ingénieur en Agriculture, titulaire d’un DESS d’administration des entreprises et d’un master en gestion de la filière agroalimentaire (ESSEC), il gère une exploitation de polyculture de 301 ha près de Soissons, sur laquelle il produit des pommes de terre pour l’industrie des chips et des frites, et pour l’industrie féculière. Il est également planteur de betteraves.
06/03/2014
Patrick Cossard, président de la Section betteraves du GNIS
Le conseil de la Section semences de betteraves et de chicorée industrielle du GNIS, qui s'est tenue 5 mars à Nérac, a élu Patrick Cossard à la présidence de la Section et Jean-Noël Dhennin à la vice présidence. Patrick Cossard est directeur des ventes du Bassin Nord chez Syngenta, tandis que Jean-Noël Dhennin est président de la FNAMS (Fédération nationale des agriculteurs multiplicateurs de semences).
06/03/2014
Vient de paraître : Economie sucrière Europe 2014
Ce livre de poche de 400 pages, 75 tableaux et 27 cartes, contient une impressionnante somme d'information sur l'économie sucrière mondiale et européenne. La première partie contient des statistiques concernant l’industrie sucrière mondiale et européenne. Puis quelques 200 pages répertorient les adresses des organisations, administrations, instituts, fabricants de sucre, d’isoglucose, d’éthanol et négociants pour chaque pays d'Europe.
03/03/2014
Le Sucre séduit le public au Salon de l’Agriculture
Le stand «  l’Odyssée du Sucre », mis en place par le Cedus, a connu un  grand succès auprès des visiteurs, qui on été environ 45 000 à se rendre sur cet espace lors du Salon de l’Agriculture 2014.
20 000  personnes ont assisté au spectacle « les rêveries sucrées d’Ulysse». Les produits sucrés ont également connu un vif succès, 46 000  brochures de recettes sucrées distribuées aux visiteurs et plus de 24 000  barbes à papa offertes aux enfants.
28/01/2014
Les propositions du CESE pour une politique de l’alimentation

« Favoriser l’accès pour tous à une alimentation de qualité, saine et équilibrée ». Telle est l’ambition de l’avis adopté par le Conseil économique, social et environnemental le 28 janvier dernier.
Le CESE a voulu appréhender la question de l’alimentation de façon globale et formule donc de nombreuses propositions qui pourront être reprises dans les futurs projets de loi. Parmi elles, on peut noter la volonté de renforcer l’efficacité des politiques publiques et plus particulièrement l’amélioration de l’articulation entre les politiques agricoles, alimentaires, sanitaires et environnementales aux niveaux communautaire et nationale.

16/01/2014
Patrick Ferrère devient délégué général de la SAF

Patrick Ferrère, directeur général de la FNSEA depuis 2001, est désormais délégué général de la SAF-agriculteurs de France, think tank sur les questions agricoles, agro-industrielles et agroalimentaires. Il devait officiellement entrer en fonction le 20 janvier 2014. Diplômé de Sciences Po Paris et titulaire d’un DEA en sciences économiques, Patrick Ferrère a exercé de nombreuses responsabilités au Crédit Mutuel Agricole et Rural, dans l’artisanat du bâtiment, et la formation professionnelle.

15/01/2014
Thierry Dupont, élu Président de Sénalia Union
Thierry Dupont a été  élu à la présidence de Sénalia Union, le 10 janvier 2014, à l'issue de l’assemblée générale Il succède ainsi à Jean-Jacques Vorimore, qui aura présidé à la destinée de l’Union pendant plus de 20 ans. Ce dernier a été élu Président délégué pour accompagner Thierry Dupont dans sa prise de fonction.
Agé de 51 ans, Thierry Dupont, est agriculteur betteravier à Saint-Just-en- Chaussée. Il est administrateur de la coopérative Agora depuis plus de 25 ans et a été élu Vice-Président de celle-ci en 2011.
19/12/2013
Le CICE bientôt remplacé pour les coopératives
Face au refus de la Commission européenne de voir appliquer aux coopératives le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), Stéphane Le Foll a indiqué, le 18 décembre à Paris lors du congrès de la coopération agricole, qu’une alternative serait prochainement proposée aux coopératives.
18/12/2013
Les choix du gouvernement pour l’application en France de la PAC 2014-2020
Stéphane Le Foll a présenté au Conseil supérieur de coordination et d’orientation de l’économie agricole (CSO), le 17 décembre, les choix du gouvernement pour la déclinaison nationale de la future PAC, avec les points clés sur la répartition des aides couplées ainsi que les modalités du paiement redistributif et du verdissement des aides. Ni bonne ni mauvaise surprise pour les grandes cultures, le ministre de l’Agriculture est resté fidèle à ses convictions avec les modalités d’application nationale de la PAC réformée, qui s’appliquera à partir de 2015, présentées au CSO, le 17 décembre, après moult réunions d’explications avec les organisations professionnelles.
18/12/2013
Pomme de terre féculière
Le GIPT craint une forte baisse des surfaces. La France doit surmonter le scénario d’une forte baisse des surfaces emblavées. De 20 485 ha en 2012, les surfaces étaient encore autour de 20 000 ha en 2013, « mais les intentions de semis sont seulement d’un peu plus de 17 000 ha en 2014 », s’est alarmé le président du GIPT, Pascal Foy, lors de l’assemblée générale du Groupement Interprofessionnel pour la valorisation de la Pomme de Terre, le 17 décembre. 2012-2013 était la première campagne sans cadre règlementaire européen : plus de quota, ni d’aides couplées, ni de prix minimum.
17/12/2013
Hans-Peter Friedrich ministre allemand de l’agriculture
Dans le nouveau gouvernement allemand de coalition entre socialistes (SPD), chrétiens démocrates (CDU) et chrétiens sociaux bavarois (CSU), c’est l’ancien ministre de l’Intérieur du précédent gouvernement Merkel, Hans-Peter Friedrich, qui est ministre de l’Agriculture. Né en 1957, député sans interruption depuis 1998, il assurait l’intérim à ce poste depuis septembre dernier, après le retour de Ilse Aigner en Bavière. Le ministère de l’Agriculture a été reformaté à la baisse puisqu’il a perdu la Protection des consommateurs, désormais rattachée au ministère de la Justice. Il devrait toutefois conserver compétence en ce domaine pour ce qui concerne la sécurité alimentaire.
14/11/2013
La loi d’avenir de l’agriculture pas assez ambitieuse selon la FNSEA
Présentée en Conseil des ministres le 13 novembre, le projet de loi d’avenir de l’agriculture a été jugé le même jour pas assez ambitieux par Xavier Beulin, président de la FNSEA, et Philippe Mangin, président de Coop de France. «Je crains qu’elle n’affaiblisse le rôle et la fonction des interprofessions» et «je regrette qu’elle reste très timide sur l’investissement et la modernisation», a affirmé le président de la FNSEA. «L’agroécologie sans investissement, sans recherche et sans innovation, c’est un point faible de cette loi», a-t-il conclu.